Consultant SEO

mai 1, 2024
Consultant SEO

Le consultant SEO est presque devenu indispensable pour développer sa notoriété en ligne. Cependant, pour devenir expert en référencement naturel il faut développer différentes compétences et acquérir de nouvelles connaissances. Dans ce guide je vais vous présenter ce qu’est le métier de consultant SEO avec toutes ses composantes (missions, salaires, formation, etc.).

Qu’est-ce que le SEO ?

Pour commencer je vais vous donner une définition rapide du SEO. Il s’agit d’une technique provenant du marketing digital permettant d’acquérir de nouveaux leads et donc générer plus de ventes. Mettre en place une stratégie SEO veut dire que vous souhaitez optimiser votre site web pour que celui-ci se positionne sur les tops positions sur Google.

Quelles sont les missions d’un consultant SEO ?

Le consultant SEO aura donc pour but de mener à bien la stratégie de référencement naturel. Pour cela il devra accomplir plusieurs missions au niveau du contenu, de la technique et de la popularité du site web. Voici les différentes tâches affectées à ces piliers :

Partie contenu

En ce qui concerne la stratégie de contenu, elle constitue le cœur de l’approche SEO. Un contenu de qualité et bien optimisé est essentiel pour attirer un trafic qualifié. Les consultants SEO adoptent la démarche suivante :

  • Recherche de mots-clés et analyse concurrentielle : Ils identifient les termes clés à cibler et analysent les stratégies de contenu des concurrents pour trouver des opportunités.
  • Création et rédaction de contenus optimisés : Ils développent des briefs de contenu ciblés et rédigent ou améliorent des articles pour une performance SEO optimale.
  • Optimisation des textes existants : Ils révisent et améliorent les contenus déjà en ligne pour maximiser leur pertinence et impact SEO.

Partie technique

L’optimisation technique d’un site web est cruciale pour offrir une expérience utilisateur de premier plan, ce qui favorise les conversions et permet une indexation efficace par les moteurs de recherche. Les consultants SEO spécialisés interviennent de manière significative dans ce domaine, avec des actions telles que :

  • Indexation et directives aux moteurs de recherche : Ils veillent à ce que les sites soient correctement indexés, en gérant des directives comme nofollow pour optimiser la visibilité.
  • Arborescence du site : Ils structurent les sites de façon intuitive, améliorant ainsi l’expérience utilisateur et facilitant la compréhension par les moteurs de recherche.
  • Performance web (Core Web Vitals) : Ils travaillent à améliorer la vitesse de chargement et la fluidité des interactions, conformément aux critères essentiels de performance web.
  • Gestion de la canonisation et du contenu dupliqué : Ils résolvent les problèmes de contenu dupliqué, garantissant une présentation uniforme aux moteurs de recherche.

Partie netlinking

Enfin, le netlinking est un levier stratégique utilisé pour augmenter la notoriété et la crédibilité d’un site web. Les consultants SEO procèdent par :

  • Analyse des backlinks et domaines référents : Ils évaluent les liens entrants du site et ceux des concurrents pour identifier des opportunités de backlinking de qualité.
  • Étude du profil de liens et des ancres : Ils analysent la nature et la qualité des liens existants et optimisent l’utilisation des ancres de lien.
  • Identification et ciblage de spots pertinents : Ils sélectionnent des sites et des plateformes appropriés pour établir des liens entrants bénéfiques.

Quel est le salaire d’un consultant SEO ?

Le salaire d’un consultant SEO varie considérablement selon qu’il est salarié ou freelance, ainsi que selon son expérience. Examinons les deux scénarios :

En tant que salarié

Le salaire d’un consultant SEO salarié évolue avec son expérience et le type d’entreprise où il travaille. Au début, en alternance, un consultant SEO junior perçoit entre 800€ et 1200€ par mois. Cette rémunération augmente avec l’expérience et le passage à un statut complet. En agence, un junior démarre généralement autour de 1500€, montant à 2000€ après deux ans. Avec cinq ans d’expérience, en tant que jeune consultant SEO senior, il peut s’attendre à environ 2500€, et peut espérer atteindre jusqu’à 4000€.

Chez l’annonceur, le salaire est souvent plus attractif. Un consultant SEO junior y commence avec environ 1800€. Après deux ans, ce salaire peut atteindre au moins 2000€ et, avec cinq ans d’expérience, il se situe entre 3000€ et 3500€. Le salaire maximal chez l’annonceur peut aller jusqu’à 5000€.

En tant que freelance

D’autre part, un freelance SEO, débutant sa carrière, facture ses services à la journée. Un junior peut demander entre 200€ et 300€ par jour. Avec plus d’expérience, un freelance SEO expérimenté facture entre 400€ et 500€ par jour, tandis qu’un senior peut dépasser les 500€. En termes de revenu mensuel, un freelance SEO avec quelques années d’expérience peut aspirer à environ 4000€.

Comment travaille un consultant SEO ?

Le travail d’un consultant SEO est diversifié et dynamique, impliquant différentes méthodes de travail et environnements.

Environnement de travail d’un consultant SEO

Le consultant SEO peut choisir parmi plusieurs environnements de travail. Certains optent pour le cadre structuré d’un bureau, équipé de tous les outils nécessaires à leur activité, favorisant une collaboration étroite avec les collègues. D’autres préfèrent le télétravail depuis leur domicile, ce qui offre flexibilité et confort, permettant de créer un espace de travail personnalisé.

Le coworking est également une option populaire, particulièrement chez les freelances. Ces espaces offrent à la fois une atmosphère professionnelle et la possibilité de réseauter avec d’autres professionnels. De plus, le full-remote permet aux consultants SEO de voyager tout en travaillant, offrant un équilibre idéal entre vie professionnelle et personnelle.

Interaction avec la hiérarchie

Dans une structure d’entreprise, le consultant SEO interagit régulièrement avec sa hiérarchie pour définir les stratégies, recevoir des orientations et présenter les résultats. Cette interaction peut varier selon la culture d’entreprise. Dans certaines organisations, la communication est très structurée, tandis que d’autres favorisent une approche plus ouverte et collaborative.

Horaires et congés

Les horaires de travail d’un consultant SEO sont généralement flexibles. Les heures typiques se situent entre 8h et 18h, ou 9h et 17h. Cependant, certaines entreprises permettent aux consultants de gérer leurs horaires de manière autonome, offrant une grande flexibilité pour équilibrer vie professionnelle et personnelle. Les consultants SEO ne travaillent généralement pas le week-end, bien que cela puisse varier en fonction des projets et des échéances.

Le nombre de jours de congé accordés à un consultant SEO dépend de l’entreprise. Certaines sociétés offrent des politiques de congés plus généreuses, tandis que d’autres suivent les normes standard. La flexibilité des congés est souvent un facteur important pour les consultants lors du choix de leur employeur ou de leur statut de freelance.

Comment devenir consultant SEO ?

Devenir consultant SEO est un parcours qui peut être abordé de plusieurs manières, en fonction de la préférence individuelle et des opportunités disponibles.

Apprentissage via une formation ou l’école

Une voie courante pour devenir consultant SEO est de suivre une formation structurée ou un cursus universitaire. De nombreuses écoles et universités, comme avec la licence professionnelle e-MAT, offrent des programmes spécialisés dans le marketing digital et le SEO. Ces programmes sont souvent enseignés par des professionnels du domaine, garantissant une formation à jour avec les pratiques actuelles du marché.

En plus des cursus universitaires, il existe des formations professionnelles dispensées par des experts SEO ou des organismes de formation spécialisés. Ces formations peuvent être sous forme de cours en ligne, d’ateliers en présentiel, ou de séminaires intensifs, offrant une compréhension approfondie des divers aspects du SEO, tels que l’optimisation sur page, le référencement naturel, la stratégie de contenu, etc.

Formation en autodidacte

Une autre voie pour devenir consultant SEO est l’apprentissage en autodidacte. Cette méthode implique une exploration personnelle du domaine, souvent à travers des ressources en ligne comme des vidéos, des articles, des tweets, des podcasts, ou des forums dédiés au SEO. L’avantage de cette approche est sa flexibilité et la possibilité de s’adapter aux intérêts spécifiques de l’apprenant.

La création et le référencement de sites web personnels sont également une méthode efficace d’apprentissage en autodidacte. En développant et en optimisant ses propres sites, on acquiert une expérience pratique, ce qui est crucial dans le domaine du SEO. Cela permet de tester différentes stratégies et outils, d’expérimenter avec le référencement naturel, et de comprendre réellement l’impact des actions SEO sur le classement d’un site.